vendredi 9 décembre 2016

Robe à encolure carrée.

Pour affronter en douceur les premiers frimas de l'hiver, ce mois-ci Stef
du blog La tête dans les étoiles nous proposait de cogiter autour d'une couture douillette, chaude ou évocatrice des prémices de l'hiver. 



Je ne suis pas une addict des robes et encore moins en cette saison au cours de laquelle je suis plutôt jean et veste en laine.



J'avais pourtant craqué pour un coupon d'un tissu en lainage assez douillet sur un marché à Barcelone et je le voyais bien en robe. Étant donné son prix défiant toute concurrence ( 2 € !)
 je me suis dit que si cette robe restait bien au chaud dans le placard, cela ne serait pas bien grave...



J'ai pris comme base le modèle n° 25 " Robe à encolure carrée " du livre Total look lin & coton.
J'ai conservé l'empiècement mais supprimé le pli nervure. 
J'ai aussi redessiné l'encolure que je souhaitais plus arrondie.



Vous savez quoi ? 
Il faut croire que ce modèle m'a réconcilié avec une partie de ma féminité bien enfouie 
car je la porte très régulièrement. 
Elle est chaude, hyper confortable et suffisamment ample pour ne pas entraver mes mouvements. Ma petite robe noire parfaite !



A bientôt, Béa

vendredi 2 décembre 2016

Trousses transparentes.

Juste pour le plaisir de participer au défi de Filante sur le thème de Noël, voici en avant première deux trousses qui seront au pied du sapin dans quelques semaines...





Déjà testée pour moi ici et conquise par ce modèle, j'ai récidivé pour ces charmantes trousses transparentes réalisées à partir du tuto concocté par Angel Mélie et mis a disposition sur Abracadacraft.







Le tuto est clair et fonctionne à merveille. Je n'ai rien modifié si ce n'est que j'ai fabriqué moi-même le biais dans des chutes de tissu. Et comme je n'en avais pas assez pour le lien, j'ai utilisé un élastique de couleur assorti.

J'espère que ces cadeaux plairont...

A bientôt, Béa

mercredi 30 novembre 2016

Calendrier de l' Avent.


Tout est fin prêt pour les gourmands qui malgré leur âge tiennent à leur calendrier de l'Avent !

Pour Gaspard, une version plutôt moderne, en papier. J'ai utilisé des petites enveloppes kraft que j'ai pliées en forme de berlingot.



http://www.abracadacraft.com/


Je les ai ensuite suspendues dans une caisse à l'aide de petites pinces en bois..



Pour Arthur une version plus classique réalisée dans des tissus aux couleurs de Noël : 24 petits sachets identiques accrochés dans un sapin lui aussi en tissu mais dans lequel j'ai glissé une couche de ouatine.





Avec ces deux calendriers, je participe au défi proposé sur le blog NMB et Compagnie qui nous proposait de partager nos calendrier de l'Avent ( Euh, juste les photos, pas les chocolats...)

Et vous, lequel aimeriez-vous ouvrir chaque matin ?

A bientôt, Béa

lundi 21 novembre 2016

Tote bag bicolore.

Il y a quelques mois, je vous présentais un Tote Bag bicolore réalisé avec des restes de tissu ici . Je vous promettais alors une version similaire mais en bleue ! Chose promise, chose due !


J'ai procédé exactement de la même façon, seule la couleur du tissu diffère. 
On ne change pas une équipe qui gagne !

  


Et vous, vous êtes plutôt version rouge ou version bleue ?

 





Le mois de décembre et ses marchés de Noël approchent. Cette année je participerai à deux ou trois évènements à côté de chez moi. Ces Tote Bag seront de la partie.

A bientôt, Béa


jeudi 10 novembre 2016

On recycle !


Ce n'est pas le premier recyclage organisé par Johanne mais c'est la première fois que j'y participe.Je trouve l'idée très sympathique 
et j'avais justement un projet en tête depuis quelque temps...



J'aime beaucoup chiner et je ne peux pas résister lorsque je trouve au fond d'une caisse une vieille chemise brodée complètement délaissée, chiffonnée, froissée parfois tachée...

Alors pour quelques euros leurs propriétaires sont ravis de s'en défaire et moi je les empile dans mon armoire ! 
Parce que pour être honnête, je suis admirative devant le travail réalisé sur ces pièces mais je ne me vois pas trop les porter tel quel...

Mais après quelques modifications, ça change tout !


Un tour de machine à laver avec de la teinture rouge, un bon coup de ciseaux pour enlever 50 cm et un ourlet plus tard, tadaam !
  
Zoom sur quelques détails...

 




 

 Ces chemises qui ont survécu au temps méritent bien un peu d'attention, non ?

A bientôt, Béa

mardi 25 octobre 2016

Tee-shirt marin encolure bateau et manches raglans.


C'est déjà le 25 et donc le temps venu pour me coudre un petit haut et suivre  Yaya dans son aventure qui a décidé que "Le 25, je couds pour Oim !".
 
 

 Malgré mes mésaventures avec ma surjeteuse ici, j'ai tout de même décidé de coudre du jersey.
Ce tee-shirt a donc été entièrement réalisé avec ma MAC ! Comme quoi, j'en avais pas vraiment besoin de cette maudite machine...

 

J'ai utilisé un point qui pique et qui surfile  en même temps. Le résultat n'est pas exempt de tout défaut mais cela reste tout à fait correct.

 

Pas de patron cette fois-ci !  j'ai pris modèle sur un de mes sweat-shirt  fétiches que j'aime bien à la fois pour son encolure bateau et ses manches raglans.

 

Ce tee-shirt est tout doux, bien confortable et idéal pour faire mes cours de yoga. 

Et comme le tissu provient de ma réserve, 
cette cousette me permet aussi de participer au célèbre déstockage de Ta'Thilde.

A bientôt, Béa
 

mardi 18 octobre 2016

Grand foulard carré.

Voilà une première couture express très prometteuse...



Cela faisait un petit moment qu'en parcourant les blogs je me disais qu'à moi-aussi il me faudrait bien  une surjeteuse. Mais la raison revenait vite : j'en avais certes très envie mais est-ce que j'en avais vraiment besoin ? 




Puis il y a quelques jours, une enseigne discount proposait une surjeteuse Pfaff a un prix très raisonnable ( pour info. elle m'a coûté 159 €). Alors je l'avoue je me suis montrée très faible et j'ai craqué sans trop me renseigner sur ce modèle.


Je suis ensuite aller regarder sur les différents blogs ce qui en était dit et là, j'ai eu un ÉNORME  doute sur mon achat : enfilage des fils difficiles, pas assez lourde donc elle bouge sur le plan de travail, etc, etc...

Je l'ai donc laissé dans son emballage, un peu perplexe, avec le manuel d'utilisation comme livre de chevet. Il fallait que j'intellectualise ! Heureusement, j'ai trouvé un blog Les dimanches de starlet qui m'a rassuré sur mon achat et dont les conseils pour la prise en main de la bête m'ont été très utiles.  
Puis est arrivé le soir où j'ai décidé de sortir mon cadeau de son carton. 
Je m'étais fixé comme objectif d'enfiler 2 fils ! 

Et bien, vous savez quoi ? Non seulement j'ai enfilé mes deux fils mais aussi les deux suivants et en prime sans crise de nerfs. Au bout d'une demie-heure ma surjeteuse était prête à l'emploi. Sur des chutes de tissu et après quelques réglages, j'ai essayé  l'ourlet roulotté. Résultat bluffant !

J'entrevoyais déjà toutes les possibilités que pourrait m'offrir cette machine.

L'heure de passer aux choses sérieuses était arrivée...


En moins d'un quart d'heure, j'ai pu  surfiler les bords et couper l'excédent de tissu qui dépasse pour transformer mon carré de voile de coton en foulard. 
De la couture propre  et un rendu très pro en un tournemain ! 


Quelques jours plus tard...
"Je disais donc une première couture express très prometteuse"
Depuis la couture de ce foulard et la rédaction du début de ce billet, 
je me suis essayée à d'autres points.
Et là, tout s'effondre ! Impossible de régler correctement la tensions du fil de l'aiguille de gauche lorsque je veux coudre avec les quatre fils en même temps. Malgré ma patience et les heures passées à peaufiner les réglages, le résultat est loin d'être à la hauteur de ce que j'attendais. 
J'abdique. Cette machine n'est pas pour moi. Retour à l'expéditeur.

A bientôt, Béa